Conception et construction

Le Sous-comité de la conception et de la construction du navire (Sous-comité SDC) a tenu sa deuxième session du 16 au 20 février 2015.

Les points principaux à l’ordre du jour étaient les suivants :

Amendements aux règles de compartimentage et de stabilité après avarie de la Convention SOLAS (convention sur la sauvegarde de la vie humaine en mer)

Le sous-comité a travaillé sur l’amélioration des critères de stabilité à l’Etat intact au travers un groupe de travail par correspondance, et d’un groupe de travail pendant le comité. Les débats ont aboutis sous des projets d’amendements à la convention SOLAS qui tiennent compte de l’expérience acquise depuis l’entrée en vigueur du concept probabiliste en 2009.

Concernant les exercices de maîtrise des avaries à bord des navires à passagers (suite aux constatations faite lors de l’accident Costa Concordia) il a été conclu qu’il fallait examiner plus avant la fréquence des exercices, et leur alignement sur d’autres prescriptions en matière de mise à l’essai.

Un projet d’amendement à la règle II 1/22 de SOLAS relatif aux conditions dans lesquelles des portes étanches pourraient être maintenues ouvertes à la mer afin de prévenir les accidents au personnel a été élaboré et sera présenté au prochain comité MSC.

A également été approuvé, en principe, le projet d’amendements au Recueil IS (Intact Stability) de 2008 concernant les critères de vulnérabilité et les normes relatifs au roulis paramétrique, à la pure perte de stabilité et à la navigation sur la crête des vagues/tombée en travers.
(Pour mémoire, le roulis paramétrique, phénomène de résonnance du roulis du navire avec la houle dans certaines conditions (même par beau temps) est l’une des causes de perte de conteneurs en mer du fait de la violence des mouvements engendrés au navire.)

Extension des analyses de l’évacuation des navires à passagers

Suite aux recommandations du rapport d’enquête sur le naufrage du Costa Concordia, le sous-comité a établi un projet d’amendement à la règle II-2/13 de SOLAS afin de rendre obligatoires les Directives pour les analyses de l’évacuation des navires à passagers neufs et existants pour tous les navires à passagers, pas seulement pour les navires rouliers à passagers.

Ces amendements imposeraient une évaluation des chemins d’évacuation par analyse à un stade précoce de la conception.

L’analyse permettrait d’identifier et d’éliminer, autant que possible, les phénomènes de congestion lors des mouvements de passagers pendant l’abandon du navire en prenant en compte la possibilité pour l’équipage de circuler sur les chemin d’évacuation en sens opposé des passagers. De plus, l’analyse devrait démontrer que la conception des voies d’évacuation est suffisamment flexible rester efficace même lorsque certaines coursives, zones de rassemblement, points d’évacuation ou engins de sauvetage ne sont plus opérationnels à cause du sinistre.

Un groupe de travail par correspondance a été constitué afin de continuer à développer les directives sur les analyses d’évacuation.

Projet de circulaire sur la définition du personnel industriel

Des discussions ont lieu afin de déterminer le statut des personnels qui travaillent dans l’industrie offshore lorsqu’ils sont transportés vers leurs lieux de travail ou hébergés à bord de navires.

Approbation des directives intérimaires sur l’utilisation du plastique renforcé au verre textile

Amendements aux directives relatives aux tuyautages plastiques

Travaux d’élaborations de directives applicables aux navions

publié le 16/03/2015

haut de la page