Prix de l’acte héroïque en mer 2016 - Des Français récompensés

La cérémonie de remise des prix pour acte héroïque en mer 2016 a eu lieu à l’occasion de la journée d’ouverture de la 97eme session du comité de la sécurité maritime (MSC97).
Le prix a été remis à Mme Radhika Menon, capitaine du navire Sampurna Swarajya, dont la candidature avait été présentée par l’Inde.
Cette cérémonie a également permis de distinguer les actes de bravoure les plus remarquables parmi lesquels figurent M. Hervé Lepage, capitaine du porte-conteneurs CMA CGM Rossini, qui s’est vu attribué un certificat honorifique pour les efforts incessants qu’il avait déployés pour retrouver et sauver deux membres de l’équipage du catamaran Lama-Lo qui avait chaviré et qui avaient dérivé dans une annexe pendant 26 heures, ainsi que les équipages des hélicoptères français qui avaient participé aux opérations de remorquage du navire Modern Express et qui se sont vus adresser des lettres de félicitation.

JPEG La Lauréate du prix pour acte héroïque en mer, Mme Radhika Menon, avait, dans la nuit du 16 juin 2015, porté assistance au bateau de pêche Durgamma qui avait subi une avarie de moteur en raison de conditions météorologiques extrêmes.
Après avoir perdu son ancre, le Durgamma avait dérivé pendant six jours, laissant les sept pêcheurs à bord affaiblis, affamés et apeurés, jusqu’à ce que le bateau soit aperçu par le Sampurna Swarajya le 22 juin.
Malgré la pluie battante, le vent qui soufflait entre 60 et 70 noeuds et des creux de plus de 8 mètres, le capitaine Menon, la première femme capitaine de la marine marchande indienne, n’a pas hésité à lancer une opération de sauvetage pour venir en aide au bateau qui était en train de sombrer et, après trois tentatives laborieuses en raison de l’état de la mer, les sept pêcheurs ont été secourus.
Le jury a estimé que le capitaine Menon avait fait preuve d’une grande détermination et d’un immense courage au cours de cette opération de sauvetage.

Des certificats honoriques ont également été remis à 4 lauréats qui ont fait preuve d’une conduite remarquable et situation exceptionnelle :

JPEGM. Hervé Lepage, capitaine du porte-conteneurs CMA CGM Rossini, dont la candidature avait été présentée par la France, pour les efforts incessants qu’il avait déployés pour retrouver et sauver, dans des conditions météorologiques et de mer défavorables, deux membres de l’équipage du catamaran Lama-Lo. M. Lepage avait estimé avec succès la dérive des transmissions de la balise et, une fois que les survivants avaient été retrouvés et avait manoeuvré le navire avec adresse le long de l’annexe pour les faire monter à bord ;

M. Tang Shunjie (Chine), chef de l’escadron de plongeurs de l’équipe d’intervention,
équipe de vol No 1 chargée du sauvetage à Dong Hai, pour la ténacité et le courage dont il avait fait preuve lors du sauvetage du seul survivant d’un bateau de pêche qui avait chaviré, qui était resté coincé dans la chambre des machines pendant plus de 30 heures et n’était pas en mesure de bouger. M. Tang Shunjie avait dégagé l’accès bloqué par des filets de pêche dangereux et d’autres objets flottants, dans l’obscurité totale au milieu d’une mer démontée et de forts courants ;

M. B.M. Das (Inde), opérateur du treuil et plongeur de l’hélicoptère de sauvetage CG 822, base aérienne du Service indien des garde-côtes de Daman, pour avoir sauvé les 14 membres de l’équipage du navire Coastal Pride, qui gîtait fortement en raison d’une mer démontée et de vents forts et qui, après avoir été balayé par une houle forte, avait chaviré et fini par sombrer ; et

M. Kang Seonggyu (Corée), inspecteur adjoint, brigade de secours spéciale du Service des garde-côtes de la République de Corée, pour le rôle qu’il avait joué pour localiser et secourir un membre de l’équipage coincé dans une poche d’air de la chambre des machines du navire de pêche chinois Noyounger 57189 qui avait chaviré, après qu’une autre unité qui avait permis de dégager l’entrée, n’avait pas été en mesure de localiser le survivant.

Enfin, des lettres de félicitations en reconnaissance de leurs actes ont été adressées à :
- L’équipage du navire Cosco Shanghai (Chine), pour avoir secouru les 21 membres de l’équipage du navire de charge Foxhound qui était en train de couler ;
- M. O Yeong-tae (Corée), capitaine du patrouilleur 3005, pour avoir sauvé, au milieu d’une forte tempête de neige, l’équipage d’un bateau de pêche chinois à bord duquel s’était déclaré un incendie ;
- MM. Kim Jaegu et Shin Jongyoon (Corée), pompiers-secouristes, pour le courage et le calme dont ils avaient fait preuve en luttant contre un incendie qui s’était déclaré à 3 mètres de la citerne à combustible du navire de charge Platinum, dont l’équipage avait auparavant été mis à l’abri, en évitant un risque élevé d’explosion à bord et en prévenant ainsi un événement de pollution de la mer qui aurait pu être tragique ; et

- Les équipages dont la candidature avait été présentée par l’Espagne et la France, respectivement, ayant participé au sauvetage de membres de l’équipage et à l’opération de remorquage qui a suivi du navire roulier Modern Express, qui gîtait fortement, qui était soumis à un fort roulis et qui dérivait vers la côte, représentant un grave danger pour le milieu marin :

  • l’équipage de l’hélicoptère de sauvetage Pesca II, Service des garde-côtes de la Galice, et l’équipage de l’hélicoptère de sauvetage Helimer 401, Agence espagnole de la sécurité maritime (Espagne), pour avoir secouru les 22 membres de l’équipage ;
    -* l’équipage d’un hélicoptère de sauvetage Lynx de la flottille 34F et les équipages de trois hélicoptères de sauvetage Caïman de la flottille 33F, base aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic (France), pour le rôle important qu’ils ont joué dans l’opération de remorquage.

Ci dessous les naufragés du catamaran Lama-Lo sauvé par le CMA CGM Rossini
JPEG

Ci dessous les opérations de treuillage des équipes d’assistance sur le Modern Express :
JPEG

publié le 30/12/2016

haut de la page