La déclaration Tony deBrum : la nécessaire contribution du transport maritime à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre (GES)

Lors de la 72ème session du Comité de la Protection du Milieu Marin (MEPC72) qui se déroulera du 9 au 13 avril 2018, la stratégie initiale de réduction des émissions de gaz à effet de serre du transport maritime devrait être adoptée.

La France et ses partenaires de la Coalition de la haute ambition pour le maritime (SHAC - Shipping High Ambition Coalition) souhaitent que cette stratégie soit, dans le prolongement de l’accord de Paris, la plus ambitieuse possible et compatible avec les objectifs de limitation du réchauffement à +2°/+1,5°C.

Lors du One Planet Summit le 12 décembre 2017 à Paris, 34 États avaient signé la déclaration Tony de Brum, s’engageant dans son cadre à œuvrer au succès des négociations à l’OMI. Le Gouvernement français et en particulier le Ministère chargé des Transports étaient à l’initiative de cette déclaration.

Dans la continuité du One Planet Summit et en préparation des négociations finales de la stratégie lors du MEPC 72, une conférence s’est tenue le 26 mars 2018 à l’initiative du Ministère chargé des transports pour inciter les pays membres de l’OMI à adopter une première stratégie ambitieuse pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre par le transport maritime. Elle visait à montrer les solutions possibles (techniques émergentes, mesures contraignantes) les défis (chantiers navals et concepteur de navires) pour convertir le secteur du transport maritime en une industrie décarbonée.

En savoir plus : cliquer ici

publié le 16/04/2018

haut de la page