Cybersécurité maritime

3 guides sur la cybersécurité maritime ont été publiés par la Direction des Affaires maritimes.

L’interconnexion généralisée des systèmes et des technologies de l’information les expose à des menaces de plus en plus importantes d’attaques ou d’incidents de nature à compromettre leur efficacité ou leur contenu.
Face à ces menaces d’un genre nouveau, une discipline est née, la cybersécurité.
La cybersécurité fait partie intégrante de toutes les formes d’échanges digitaux. Des outils et des pratiques adaptées ont été développées ces dernières années et ont accompagné la croissance du monde informatisé dans tous les secteurs à des niveaux divers.
Du fait de l’isolement particulier des navires, le secteur maritime a tardé à prendre conscience de l’importance de la cybersécurité. Tant que les systèmes d’information du bord ne traitaient pas de données sensibles et tant que les technologies embarquées n’étaient pas connectées avec des réseaux externes, la menace semblait négligeable. Ce n’est plus le cas.
Nul n’ignore désormais le volume de données qu’échangent les navires avec des correspondants multiples et variés. Ces données ne se limitent pas aux échanges administratifs liés à la cargaison, à l’équipage ou aux préparations d’escale mais incluent aussi les échanges des systèmes de navigation ou des systèmes industriels de propulsion ou d’exploitation dont l’automatisation ou la maintenance peuvent être pilotées à distance. L’interconnexion des systèmes atteint aujourd’hui un niveau où le concept de navire autonome ou de drone maritime est d’actualité.
La cybersécurité maritime fait donc logiquement l’objet d’une attention particulière et c’est pour répondre à ces préoccupations nouvelles que la Direction des Affaires maritimes a engagé depuis 2015 une démarche d’enquête et de sensibilisation auprès des compagnies maritimes sur le cyber risque. Cette démarche a conduit à engager une politique de sécurisation des systèmes d’information à bord des navires français qui a donné lieu à la publication d’une série de 3 guides à destination des marins et des compagnies maritimes et à la prise en compte de la cybersécurité lors des contrôles de sûreté et de sécurité des navires.
Cette politique est menée en cohérence avec les Directives de l’OMI et les diverses recommandations et pratiques de l’industrie maritime.
L’ensemble de la démarche et les guides en français et en anglais sont consultables sur le site du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer à l’adresse suivante :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/surete-des-navires-et-surete-portuaire
.
.
JPEG

publié le 21/04/2017

haut de la page