Clément Renault, co-fondateur de SHONE, présente à l’OMI, la collaboration mise en place avec CMA CGM pour améliorer la sécurité de la navigation et la protection de l’environnement

SHONE, start-up Française a présenté lors du MSC101, à l’OMI, la collaboration mise en place avec CMA CGM en vue d’améliorer la sécurité de la navigation et la lutte contre la pollution en utilisant des solutions innovantes.

JPEG

L’algorithme de détection SHONE (basé sur les données recueillies par les capteurs AIS, radar et GPS du navire et les caméras ajoutées à bord) analyse l’environnement du navire et prédit le comportement des autres navires environnant. Le système est actif 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans temps d’arrêt et fonctionne dans toutes les situations météorologiques. Il permet aussi d’améliorer l’efficacité énergétique en proposant des options de routes/vitesses plus efficientes et donc les moins consommatrices de combustible. Cette aide permet par ailleurs de réduire la fatigue de l’équipe de quart en passerelle.

JPEG

Clément Renault, un des trois fondateurs de SHONE, a expliqué, pourquoi et comment les start-up et les compagnies maritimes doivent collaborer pour favoriser l’émergence de plus-values en termes de sécurité et d’environnement portée par les technologies numériques. Les qualités d’une start-up comme la créativité, la vitesse d’exécution, l’innovation technologique s’associent parfaitement à l’excellence opérationnelle et l’expertise d’un acteur majeur de l’industrie maritime pour proposer des solutions adaptées. Cela est d’autant plus facile lorsque les visions et valeurs sont partagées, notamment sur la place primordiale de l’équipage à bord.

La présentation

PDF - 5.3 Mo
(PDF - 5.3 Mo)

mettant en valeur le partenariat SHONE – CMA CGM et les résultats concrets avait lieu durant le MSC101 devant plus de 200 représentants des pays membres et organisations qui ont été intéressés et curieux. Le sujet des navires intelligents était à l’ordre du jour de ce comité notamment par la continuation du travail sur la définition d’un cadre réglementaire pour les navires intelligents et l’élaboration de directives intérimaires pour les essais des navires intelligents. Pour Clément Renault, le travail réglementaire est essentiel au développement des nouvelles technologies. Le dialogue entre les affaires maritimes et les porteurs de l’innovation maritime doit donc être soutenu et régulier. C’est aussi dans cet esprit que SHONE intervenait à l’Organisation Maritime Internationale.

JPEG

Bon vent à toute l’équipe de SHONE !

publié le 18/06/2019

haut de la page